MATIERE A

Coordonnées

50 rue Elisée Reclus
87000 Limoges
France

Contact Alexandra Bavière
Effectif De 2 à 9 salariés
Certifications / Agréments Architecte DPLG - Formation développement durable 2009
Secteur d'activité
  • Bâtiment
  • Travaux public & aménagement
Type d'activité Architecte – Urbaniste
Thématique(s)
  • Changement climatique & Performance environnementale
  • Économie circulaire
  • Efficacité énergétique
  • Usage, Confort & Santé
Périmètre géographique d’intervention
  • Creuse (23)
  • Dordogne (24)
  • Haute-Vienne (87)

«Matière à» est dédié à la connaissance des matériaux naturels et renouvelables. Cette matière première récoltée avec frugalité, est la base de son travail. La gestion économe de l’énergie et des ressources dans les projets s'organise par la connaissance des qualités intrinsèques du bois, de la paille, de la terre, de la pierre.
​L’humain et la nature sont au centre de ses préoccupations, c’est en repensant leur relation les projets se définissent. Par la prise de conscience écologique, le métier d’architecte se transforme. Matière à accompagne ses maîtres d’ouvrage à la rencontre des changements en cours, pour qu’ils entrent en douceur dans la révolution verte post-industrielle : changement de mode de construire, de mode d’habiter, de repères sur l’interaction entre l’homme et son milieu, naturel ou construit.
Les échanges et l’écoute sont mis au service du projet et de ses futurs usagers, dans un cadre permettant de mêler les intelligences et de nourrir la réflexion collective.

Focus innovation & construction durable

Pour « Matière à », l’innovation tient à la mise en œuvre des matériaux bio-sourcés dans des bâtiments passifs. D’une part la recherche se tourne vers les mises en œuvre traditionnelles, éprouvés depuis des siècles : l'utilisation de la pierre, de la terre, du bois et de la paille est maîtrisée depuis longtemps avec bon sens. D'autre part la notion de bâtiment passif, capable de donner du confort en toute saison avec un apport d’énergie très réduit, demande de repenser les notions de ventilation et de perspiration de l’enveloppe du bâtiment.
Les matières premières naturelles sont respirantes, leur réactions à l’eau sous toutes ses formes est évidente, intuitive et très technique. Savoir-faire pratiques et connaissance physiologique poussée des matériaux «vivants» s’allient pour donner à chaque matière sa juste place.
Les matières naturelles mises en œuvre se rident et se patinent avec le temps de manière harmonieuse, comme les écorces et la terre de leurs gisements situés à proximité.