Retour sur la visite du Groupe scolaire de la commune de Ballon en bois et paille… et sous le soleil !

 

Beaucoup de monde pour cette visite très instructive et qui montre qu'une petite commune peut construire un groupe scolaire E3C2 en biosourcés si elle est bien entourée !

 

 


C’est donc sous un soleil radieux que nous avons été accueillis par Emmanuel  Jobin, maire de la commune, Olivier Gien, de  l’Agence Alterlab Architectes et Romain Cardineau du BET Diese pour une visite guidée.
 

Ballon est une commune de 800 habitants située à une vingtaine de kms de La Rochelle. Ce projet a été mené par le SIVOS (Syndicat Intercommunal à Vocation Scolaire) représenté par les anciennes équipes municipales de Ciré et Ballon ainsi qu’avec l’appui de la Communauté de Communes Aunis Sud. 
Ce projet concerne la construction neuve d’un bâtiment d’environ 1200 m², divisé en 3 entités : une école maternelle, ainsi qu’une maison de l’enfance, garderie et d’un Relais Assistant Maternelle.

Conception bioclimatique, bois, paille, chaudière granulés de bois, … autant de solutions vertueuses qui illustrent la possibilité de construire autrement.

Pour découvrir en détail ce projet, nous vous invitons à consulter ce document :

Revenons néanmoins sur 3 innovations qui caractérisent ce projet :

1 – Innovation constructive :

Le pari a été de faire cohabiter 3 modes constructifs pour atteindre des objectifs E3C2 sans toucher au budget prévu pour une RT2012.

La suppression des réseaux d’eau de pluie. Les gouttières verticales et les réseaux enterrés sont supprimés au profit de réseaux aérien qui mettent l’eau en scène avant de rejoindre la nappe phréatique. Toutes les eaux de pluie sont théâtralisées depuis des chéneaux surdimensionnées qui s’écoulent en cascades par de larges gargouilles vers des puisards paysagés.

Une solution mixte de ventilation mécanique par CTA Double-Flux et Ventilation Naturelle par ouverture des fenêtres. 

Si la température extérieure est comprise entre 16°C et 26°C, la CTA s’arrête. En effet dans cette plage de température, il est considéré que les conditions extérieures permettent de recourir à la ventilation naturelle par ouverture manuelle des fenêtres, sans engendrer d’inconfort important pour les utilisateurs lié à l’amenée d’air froid. De plus, la conception des salles de classes a été réfléchie afin de favoriser la ventilation naturelle par des châssis ouvrants sur des façades opposées, et un effet de tirage thermique par une « cheminée ».


Dans chaque salle de classe, une sonde CO2 associée à un boitier « 3 voyants » indique à l’instituteur d’ouvrir les fenêtres lorsque « l’indicateur de confinement » (taux de CO2) dépasse un certain seuil (fixé aujourd’hui à 1000 ppm).

2 - Innovation sociale : Intégration des usagers

Les usagers, les parents de l’école mais aussi les ouvriers, sont associés au processus de conception et/ou sont partie prenante d’une partie des ouvrages à réaliser dans l’intérêt commun :

  • Fresque d’embellissement,
  • plantation d’un verger,
  • réalisation des murs à insectes,
  • réalisation du jardin pédagogique, ….

 

 

 

 

 

 

3 - Innovation sociétale : L’homme doit construire AVEC la biodiversité 

Les murs de l’école et sa structure sont remplis de murs à insectes et de nichoirs, les poteaux sont des troncs d’arbres qui montrent aux enfants, aux parents et aux instituteurs que la cohabitation avec la nature est possible et joyeuse.

 

Voir toutes les actualités